Canalblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dessine-moi un bébé...
Dessine-moi un bébé...
  • Ateliers, rencontres, évènements, petites annonces... Pour vous tenir informés de la vie de l'association "Dessine-moi un bébé..." http://www.dessinemoiunbebe.fr pour nous contacter : contact@dessinemoiunbebe.fr
  • Accueil du blog
  • Créer un blog avec CanalBlog
Newsletter
Visiteurs
Depuis la création 85 351

ETRE MERE

 Pour emprunter un livre (ou des livres), il convient d'etre adhérent à jour de sa cotisation et de nous remettre un chèque de 40€ de caution non encaissé.
Envoyez nous un mail pour recuperer votre lecture: contact@dessinemoiunbebe.fr

TREMBLEMENT DE MERES, LE VISAGE CACHE DE LA MATERNITE

41lWkNarQiL__SL500_AA300_Oeuvre collective issue des témoignages recueillis par l'association Maman
Blues, Tremblements de mères lève le voile sur ces « accidents de
maternité », qui touchent chaque année des milliers de femmes, des milliers de bébés.
Ces femmes racontent que mettre un enfant au monde ne signifie pas
forcément devenir mère. Parfois, une souffrance intense envahit la relation
naissante. Ces parcours, bouleversants, mettent en évidence la complexité de ces rendez-vous manqués. C'est l'histoire de chacune qui se joue et se dénoue. C'est aussi l'occasion d'une autre rencontre de soi, jusqu'aux limites de soi.
Ce livre est une main tendue vers toutes celles qui se débattent seules avec leur devenir-mère, il leur confirme qu'au bout du chemin peut renaître un amour maternel serein. Il interpellera tous ceux, famille, amis, professionnels, qui entourent les femmes enceintes, sur la façon dont elles doivent être accompagnées et soutenues. Enfin, c'est aussi un message fort et engagé pour la reconnaissance de cette douleur particulière, pour la création et le développement de structures de soins dédiées aux mères en souffrance

 

 

LA FATIQUE EMOTIONNELLE ET PHYSIQUE DES MERES: LE BURN OUT MATERNEL

41I7LYsDK2L__SL500_AA300_Être mère est un bonheur immense. C'est aussi une situation qui expose les
femmes à une intense fatigue physique et émotionnelle : haut niveau de
responsabilité permanent, stress, partage des tâches inéquitable, absence de
reconnaissance, etc. Tous ces facteurs peuvent engendrer un état de burn-out
similaire à celui que l'on rencontre dans les milieux professionnels.
Non, vous n'êtes pas coupable de mal vous organiser ni de mal élever vos enfants !
Qu'ils soient en bas âge ou adoles­cents, que vous ayez une activité
professionnelle ou non, et quelle que soit votre situation familiale, ce livre
vous permet de comprendre ce que vous vivez et répond à vos questions : comment faire face au stress quotidien ? Comment vous protéger, physiquement et émotionnellement, pour être capable de mener à bien le beau métier de mère ?

Docteur en psychologie diplômée de l'Université d'Atlanta (États-Unis),
Violaine Guéritault est consultante dans une société de conseil aux entreprises sur les thèmes du burn-out et du stress au travail. Elle est mère de deux enfants.

 

 

MERE EPUISEE

41fparzQ9eL__SL500_AA300_Le burn out maternel : un récit poignant, le témoignage courageux d'une mère.
Stéphanie Allenou nous livre sans tabou ses sentiments d'isolement, de doute, de peur et les moments de perte de contrôle, de violence ordinaire qui ont fait son quotidien avec ses enfants. Elle nous révèle alors son désarroi face à cette part étrange d'elle-même, et dénonce notre société qui idolâtre la maternité en oubliant la mère. Mais son discours est aussi un témoignage d'optimisme qui veut prévenir le fléau du "burn out maternel". Elle suggère des solutions pour entourer les mères épuisées et les encourage à oser dire leurs difficultés.

 

 

 

 

 

 

LE CONFLIT: LA FEMME ET LA MERE

41Ch1NStVXL__SL500_AA300_

Trente ans après L'Amour en plus, il se livre une véritable guerre idéologique
souterraine, dont on ne mesure pas encore pleinement les conséquences pour les femmes. Le retour en force du naturalisme - qui remet à l'honneur le concept bien usé d'instinct maternel - constitue le pire danger pour leur émancipation et l'égalité des sexes. À force d'entendre répéter qu'une mère doit tout à son enfant, son lait, son temps et son énergie, il est inévitable que de plus en plus de femmes reculent devant l'obstacle. Certaines trouvent leur plein épanouissement dans la maternité, mais la majorité d'entre elles feront un jour le calcul des plaisirs et des peines : d'un côté, une expérience irremplaçable, l'amour donné et rendu et l'importance de la transmission ; de l'autre, les frustrations et le stress quotidien, les inévitables conflits et parfois le sentiment de l'échec. Si plus d'un quart des Allemandes restent sans enfant,
cela signifie qu'elles trouvent à se réaliser ailleurs que dans la maternité
telle qu'on la leur impose. Pour l'heure, les Françaises ont échappé à ce
dilemme du tout ou rien. Tiendront-elles tête aux injonctions des "
maternalistes " soutenus par les plus respectables institutions ? Jusqu'à quand
sauront-elles imposer leurs désirs et leur volonté contre le discours rampant de la culpabilité ?

 

L'ELOGE DES MERES

41478ZP4H7L__SL500_AA300_Quoi qu'elles fassent, les mères ont toujours tort ! Elles allaitent trop
longtemps, sont trop fusionnelles, reprennent leur travail trop tôt... Fini le
temps de la culpabilisation, s'insurge Edwige Antier, il faut faire confiance
aux mamans. Car l'instinct maternel existe, et il faut le réhabiliter. Au-delà
des principes éducatifs rigides qu'on nous a inculqués, il faut revaloriser la
spontanéité dans le duo privilégié que forment la mère et son enfant. Avec
l'aide du père et de tous ceux qui entourent l'enfant, la mère retrouve enfin sa place.

 

 

 

 

 

 

 

OSEZ ETRE MERE AU FOYER

41XJMK5P6ML__SL500_AA300_On compte aujourd'hui en France 2,5 millions de mères au foyer. Soient 2,5 millions de femmes dites "inactives". Pour nombre d'entre elles, qui ont trouvé trop acrobatique de cumuler activité professionnelle et vie de famille, il s'agit d'un véritable choix, en accord avec leur conjoint: accorder plus de temps à l'éducation de leurs enfants.
Loin de se cantonner à un rôle de simples "ménagéres", ces femmes prennent en charge de nombreuses activités associatives, parascolaires, sans lesquelles certaines institutions ne fonctionneraient pas. Malgré cela, elles sont victimes d'idées reçues. La société leur reproche souvent d'être "incorrectes":
- idéologiquement, puisque "non-libérées"
- économiquement, car un seul salaire, une famille consomme moins
- psychologiquement, puisque trop centrées sur leur enfant...

Dans cet ouvrage, Marie-Pascale Delplancq-Nobécourt, journaliste ayant elle-même fait provisiorement le choix de ne pas travailler, met en relief la fonction familaile mais aussi sociale de ces femmes et souligne le besoin, pour les enfants, de disponibilité parentale. En abordant ce sujet qui suscitera sans doute des réactions passionnées, elle invite à refléchir sur la place de la maternité et, plus généralement, de la parentalité dans la société d'aujourd'hui.

 

MAMAN, JE NE VEUX PAS QUE TU TRAVAILLE. CONCILIER VIE FAMILIALE ET VIE PROFESSIONNELLE SANS CULPABILISER

41n6Mt4AFYL__SL500_AA300_Comment travailler, élever ses enfants et s'épanouir avec eux? Parce qu'elles
travaillent, certaines femmes ont du mal à faire face aux problèmes posés par
les vacances scolaires, la cantine, les devoirs, la nounou... Elles
culpabilisent, parfois même jusqu'à la déprime. Isabelle et Anne-Marie Filliozat analysent et démontent ce sentiment de culpabilité injustement ressenti par les jeunes mères, en démontrant qu'il est possible de concilier vie professionnelle et vie familiale, sans préjudice pour l'enfant, et qu'une activité peut, au contraire, contribuer à son épanouissement. Elles proposent des solutions, renforcées par de nombreux témoignages, qui permettront à chacune, quel que soit son cas, d'être une mère active et heureuse.